Principes généraux

L’OMS Montessori est une école privée à but non lucratif qui offre une éducation Montessori authentique dans la capitale nationale. Le fondement même d’une éducation à l‘OMS est la mise en place des conditions qui permettent aux élèves de se retrouver dans un état de « flux » ou d’engagement ciblé tout en apprenant à développer des habiletés tant académiques que de vie pratique. Nos salles de classe sont aménagées pour que les élèves apprennent principalement à travers des activités plutôt que par des exposés ou des présentations. Notre environnement préparé aide les élèves à atteindre leurs objectifs à leur propre rythme tout en préservant leur joie naturelle d’apprendre, peu importe qu’ils travaillent, jouent, étudient ou explorent.

À Montessori, le rôle de l’adulte est de guider l’éducation des élèves en démontrant l’usage du matériel et des activités tout en étant disponible pour chacun comme personne ressource et mentor. L’élève reçoit des leçons de la part de l’adulte, mais il est libre de choisir ses activités. L’adulte peut interagir individuellement avec les élèves en offrant son aide, en travaillant avec eux à leurs côtés, ou en présentant une nouvelle activité. L’adulte peut également prendre du recul, observer le progrès de chaque élève et planifier les prochaines leçons. L’adulte guide l’apprentissage des élèves par des présentations de groupe et offre ensuite un soutien individualisé, en donnant des directives et une orientation en fonction des besoins de chacun.

Comme le programme Montessori suit le développement inné de l’enfant, il est le même à travers le monde, avec un matériel commun qui comporte peu de différences culturelles. Le programme et l’environnement de la classe pour chaque groupe d’âge tiennent compte des tendances qui lui sont propres. Bien que chaque programme réponde aux besoins du groupe d’âge qu’il dessert, ils comportent tous des caractéristiques communes qui maximisent l’expérience Montessori, telles que :

L’engagement ciblé – L’élève engagé est très concentré, heureux et énergisé plutôt que fatigué par son travail. Il connaît un sentiment de bien-être distinct. Les activités qui sont à la disposition des élèves dans une salle de classe Montessori correspondent aux caractéristiques particulières à chaque groupe d’âge. Les élèves travaillent pour eux-mêmes plutôt que pour les adultes. Ils se sentent bien dans leur peau et sont fiers de leurs réalisations; ils s’entendent bien les uns avec les autres et sont aisément guidés par leurs enseignants.

L’apprentissage par l’expérimentation – Les classes Montessori sont pourvues d’une série de matériel séquentiel et d’activités qui couvrent tous les aspects du programme. L’adulte présente chaque activité à un élève individuellement ou à un petit groupe en démontrant son utilisation. Ensuite, les élèves prennent le relais. L’adulte évalue la compréhension et les progrès des élèves en observant l’activité, puis planifie la prochaine présentation pour des élèves en particulier.

Les groupes multiâges – Les classes Montessori regroupent des élèves d’âges multiples qui partagent des caractéristiques similaires. Les élèves d’une classe Montessori apprennent naturellement à s’entendre avec les plus âgés et plus jeunes qu’eux et avec ceux qui possèdent des connaissances différentes. Avoir une tranche d’âges de trois ans dans une même classe signifie que les élèves passent trois années avec le même enseignant dans une classe ayant une culture qui lui est propre. Les enseignants apprennent à très bien connaître tous leurs élèves. Pour l’adulte, seul un tiers de la classe se renouvelle chaque année, et les élèves plus âgés et plus expérimentés agissent comme mentors et enseignants envers les nouveaux élèves. Dans une classe Montessori, les élèves apprennent à donner et à recevoir de l’aide de leurs pairs.

Les périodes de travail de trois heures – Si les élèves sont toujours interrompus dans leurs activités pour assister à des leçons de groupe, ils n’apprendront pas à se concentrer pendant de longues périodes de temps lors d’activités plus complexes. À partir des représentations graphiques des niveaux de concentration observés dans ses classes, Maria Montessori a constaté que la concentration la plus intense se manifestait à la fin d’une période de travail de trois heures. Pendant cette période de travail, les élèves choisissent leurs activités de façon autonome ou sont parfois guidés. Ils peuvent s’arrêter pour discuter avec leurs amis, lire un livre, prendre une collation ou participer à une leçon. Ils peuvent prendre une pause lorsqu’ils en ressentent le besoin, et les adultes évitent d’interrompre la concentration ciblée des élèves.

 

La communauté des bambins Préscolaire/Casa – 2 ½ ans à 6 ans Programme du primaire